Quelques tweets...

  • la loi sur le microcrédit en France est passée hier 2010-04-28
  • les milliards de tweets, la library of congress qui commence à tout stocker... hallucinant 2010-04-16
  • demain, des nouvelles du Cambodge sur le blog Veecus... vous saurez tout sur la vie des projets d'entrepreneurs 2010-04-06
  • Profil Twitter...

Posting tweet...

Venue de Muhammad Yunus à Paris

Le Social business en France ou comment concilier le social et l’économique?

Dans le cadre du Salon des Entrepreneurs, Muhammad Yunus est venu à Paris exposer sa vision du microcrédit et du social business. Partenaire de Danone Communities, Muhammad Yunus est aussi et surtout l’inventeur de la microfinance moderne, avec la création de la Grameen Bank. Muhammad Yunus a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2006.

Muhammad Yunus

La Grameen Bank

La Grameen Bank a été créée en 1983, spécialisée dans le micro crédit et la lutte contre la pauvreté.
Lors de la conférence, Muhammed Yunus souligne que plus de la moitié de la population mondiale n’as pas accès aux services financiers pour la simple raison qu’ils n’ont pas de garanties suffisantes.

La Grameen Bank tend à réduire ce chiffre « en choisissant de prêter aux pauvres, nous faisons le pari de repenser le système bancaire » comme le souligne Muhammad Yunus. La Grameen Bank a prêté l’an dernier plus d’un milliard de dollars à environ 8 millions de personnes dans le monde dont la plupart des bénéficiaires sont des femmes.

Ce concept de social business s’exporte dans les pays développés. La Grammen bank est présente en Europé et aux aux Etats Unis.
Aux Etats-Unis, il y a eu plus de 2000 emprunteurs dont 100% sont des femmes, particulièrement dans l’état de l’Arkansas, un des plus pauvres du pays.
L’objectif poursuivi par la Grameen Bank est de ne pas exclure les pauvres du système bancaire.
Contrairement aux idées conçues, la micro finance s’inscrit dans une approche plus réelle de l’économie.
En effet, lorsque l’on fait un prêt de 100 dollars, l’entrepreneur l’utilise pour acheter des animaux ou des denrées alimentaires qui permettent de faire marcher durablement l’économie de son pays.

Le social business

Avec le social business, ce n’est pas le profit financier qui est la finalité mais plutôt l’amélioration des conditions de santé, d’éducation et la lutte contre les problèmes de société.
« Nous voulons aider les autres et l’altruisme ne peut pas se démontrer dans une entreprise classique» ajoute Muhammad Yunus.

Effet de mode ou réel intérêt, toujours est t-il que de plus en plus d’entreprises traditionnelles veulent pratiquer le « social business » parce que la réalité du monde est qu’on ne peut plus rester indifférent face aux problèmes de pauvreté.

Franck Riboud, PDG du groupe Danone pense que s’insérer dans un concept de social business peut s’accompagner d’un retour pour les grosses entreprises qui irau au-delà du simple aspect financier.
Danone Communities s’investit de plus en plus dans le social business avec des entreprises présentes partout dans le monde, l’exemple de la laiterie du berger au Sénégal.
De plus, les employés de Danone redistribuent à 40% leur participation dans une SICAV de Danone Communities.

Le souhait de Muhammad Yunus est de permettre aux entrepreneurs sociaux de se retrouver dans un groupement d’entrepreneurs avec comme vertu commune de ne pas avoir comme objectif primordial la création de richesses.

Laisser un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

IMPORTANT! Pour laisser un commentaire, vous devez résoudre la petite opération ci-dessous (pour vérifier que vous êtes un humain!)

Combien font 4 + 11 ?
Please leave these two fields as-is:

Votre commentaire apparaîtra sous peu, après modération!