Quelques tweets...

  • la loi sur le microcrédit en France est passée hier 2010-04-28
  • les milliards de tweets, la library of congress qui commence à tout stocker... hallucinant 2010-04-16
  • demain, des nouvelles du Cambodge sur le blog Veecus... vous saurez tout sur la vie des projets d'entrepreneurs 2010-04-06
  • Profil Twitter...

Posting tweet...

Présentation de Cbird

Dans l’euphorie de mon arrivée à Battambang, j’en ai oublié de me présenter. Antoine, nouveau correspondant pour Veecus à Battambang dans ce que l’on peut appeler le grenier à riz du pays au Nord-Ouest, étudiant à Sciences Po Bordeaux en France à la découverte pour 2 mois du microcrédit, du Cambodge, de son histoire, de sa culture et de sa population.
Quelques mots de présentation de Cbird, l’institut de microfinance partenaire de Veecus au Cambodge, semblent nécessaires. Tout d’abord, que veut dire Cbird ? Rien à voir avec un quelconque oiseau que l’on peut voir ici mais cet acronyme signifie en fait Cambodian Business Integrated in Rural Development. L’institut de microfinance Cbird n’en fut pas toujours un. En effet, tout a commencé par une ONG locale du même nom enregistrée et établie auprès du Ministère de l’Intérieur le 28 mars 2000. Simple ONG se consacrant aux besoins réels des communautés urbaines et rurales par le biais de prêts pour créer ou étendre un commerce, Cbird est devenu par la suite un Institut de Microfinance à part entière en s’inscrivant auprès de la Nation Bank of Cambodia en 2002 en tant qu’opérateur de crédit rural pour le commerce à travers le Cambodge.
L’institut est organisé en branches dans 5 provinces du Cambodge (Battambang où se situe l’administration générale ; Banteay Meanchey ; Pailin ; Prey Veng ; Siem Reap) , toutes dans le Nord-Ouest à l’exception de Prey Veng à l’Est de Phnom Penh.
Dans les bureaux de Battambang situés à l’Est du fleuve Stung Sangker à l’écart du centre ville, l’atmosphère est excellente et on laisse ses chaussures comme ses soucis à l’entrée de cette bâtisse de style colonial. Malgré une maîtrise de l’anglais assez disparate, la communication est bonne et le directeur général parle même français! On remarque tout de suite que l’équipe est jeune et très enthousiaste dans son travail.

Laisser un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

IMPORTANT! Pour laisser un commentaire, vous devez résoudre la petite opération ci-dessous (pour vérifier que vous êtes un humain!)

Combien font 9 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:

Votre commentaire apparaîtra sous peu, après modération!